Tel: +33 (0)6. 72. 71. 58. 88. | Mail: contact@svpf.fr


Recherche avancée

Tome 93 - Numéro 1

Janvier - Février - Mars 2009

Editorial


Comme le prévoient nos statuts, l’assemblée générale de la Société vétérinaire pratique de France se réunit lors de sa première séance de l’année. Elle approuve, selon son article 8, les rapports sur la gestion du bureau et sur la situation financière et morale de l’Association. Elle approuve les comptes clos, vote le budget et pourvoit (antépénultième alinéa de l’article 5) au renouvellement annuel des membres du bureau.
Aussi, les phases de notre séance du 11 février, première des quatre prévues pour l’année 2009, s’imposent d’elles-mêmes :
  • la phase administrative,
  • la phase technique,
  • et pour conclure, la phase de convivialité ou le pot de l’amitié.

Le bilan de l’année 2008, grâce notamment au dynamisme de l’équipe en place, est plutôt positif, même s’il n’atteint pas l’ampleur indispensable à notre association sinon espérée par chacun. Le rattrapage éditorial est en assez bonne voie. Toutefois, la plus grande attention s’impose sur deux points majeurs, qui conditionnent l’existence même de la Société :
  • le nombre des membres mais aussi leur activisme, (qui peut se traduire par la proposition de projets, de thèmes, d’actions à mener et une participation à leur mise en œuvre ; par le parrainage de nouveaux membres ; par la présentation ou l’envoi de communications, de notes pratiques,..),
  • la situation financière, la quasi-absence des abonnements et souscriptions pendant des années s’étant traduite par une ponction importante du capital.

Les noms des lauréats, de grand talent, des deux seuls prix décernés par l’Association en 2008 sont dévoilés.
La majorité des membres du bureau a accepté d’être reconduite. L’acceptation par de jeunes confrères d’assurer la vice-présidence et d’aider au secrétariat général est un signe très prometteur pour l’Association.
Au cours de la partie technique, deux communications sont présentées :
  • la première expose, de façon très didactique, l’obstruction œsophagienne chez le cheval par impaction d’aliment complet sous forme de granulés. Puis, à partir de l’observation de 20 cas sur une période de 3 mois, sont évoquées les mesures de traitement et de prévention en mettant l’accent sur un examen de laboratoire très simple à réaliser par le praticien et, en l’occurrence, très utile.
  • la seconde, que nous devons à un confrère espagnol invité par le bureau, traite de l’utilisation des implants d’or chez les carnivores, dont les résultats ne manqueront pas d’intéresser tous nos amis lecteurs.


Lors du traditionnel pot de l’amitié, que la présence de plus de membres animerait davantage, le bilan de l’année 2008, les projets 2009, la qualité des récipiendaires des prix et les deux très intéressantes communications nourrissent la conversation.
Le bureau
 

Articles dans la rubrique :


Restez informé...

Entrez votre e-mail :

News Letter

Pour se désinscrire : Cliquez ici