Tel: +33 (0)6. 72. 71. 58. 88. | Mail: contact@svpf.fr


Recherche avancée

Tome 92 - Numéro 2 (Spécial)

Deuxième trimestre 2008 : Avril/Mai/Juin 2008

Editorial

La Société vétérinaire pratique de France (SVPF), de 2005 à 2007, a eu à faire face à une situation fâcheuse et unique dans son histoire, qu’avec pugnacité, elle s’efforce de résoudre. Afin que 2008 soit l’année d’un nouveau départ et pour assurer sa réussite et sa pérennité en intéressant un maximum de confrères, la SVPF a décidé : - de consentir un investissement important notamment à partir de ses fonds propres, - de créer son site internet, www.svpf.fr, facilement accessible et sur lequel,à terme, elle fournira toutes les informations utiles (programmes des séances, vie de la Société...) tout au long de l’année ainsi qu’un accès aux articles du bulletin passés mais aussi à venir pour les membres de la Société, - de retenir le principe de séances ou de journées à thème.

Ainsi, en dépit des difficultés évoquées plus haut, la SVPF est le partenaire de la journée d’enseignement post-universitaire (EPU) consacrée à l’échographie bovine organisée le 12 juin 2008 à l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA). Cette journée s’inscrit dans le cadre des journées annuelles d’« Actualités en pathologie bovine » de l’ENVA qui ont débuté en 1999. En 2001, l’une de ces journées avait déjà été consacrée à l’échographie en pratique bovine en en limitant pas ses applications à l’appareil reproducteur. Nous avions alors invité le Professeur Uli Braun, de l’Université de Zürich qui fut le premier à développer cette technique en vue de l’aide au diagnostic en pathologie bovine. Dans le DVD joint à ce document, nous avons intégré les vidéos que notre collègue nous avait aimablement offertes (avec son livre, véritable bible sur ce sujet) ainsi que son texte. Ces vidéos concernent l’examen du foie et les affections pulmonaires dont la thrombose de la veine cave postérieure.

C’est avec le Professeur Sébastien Buczinski, ancien (et brillant) élève de l’ENVA et maintenant enseignant à la Faculté de médecine vétérinaire de Saint-Hyacinthe au Québec que nous avons préparé un programme sur l’échographie en pratique bovine avec ses collègues de Saint-Hyacinthe (Professeur Luc Descoteaux, Anne-Marie Bélanger et Marie Babkine, également d’origine alforienne) et le Professeur Sonja Franz (University of Veterinary Medicine, Vienne, Autriche). Cette journée est une première en France puisqu’elle est consacrée totalement à l’échographie en pratique bovine en vue du diagnostic des affections touchant le veau, les appareils reproducteur, respiratoire, digestif (annexes, péritoine), urinaire, myoarthrosquelettique, cardiovasculaire et lymphatique ainsi que de la mamelle, du fœtus et de ses annexes. Nos conférenciers ont aussi enrichi notre document par l’apport de vidéos dans le DVD ci-joint.

Convaincue du caractère unique de cette journée et de la référence qu’elle représentera pour les prochaines années, la SVPF s’est engagée à assurer la publication des textes de tous les intervenants, au titre de son deuxième bulletin de l’année 2008 et d’en faire le numéro spécial que vous avez entre les mains. La SVPF ne peut qu’être fier du résultat obtenu.

Nous remercions les sociétés et laboratoires vétérinaires qui nous ont aidés financièrement spécialement pour cette journée en particulier en nous permettant d’inviter gratuitement les étudiants vétérinaires (c’est le cas en particulier de l’association Animal, Société, Aliment ou ASA, de la Division Santé Animale du Laboratoire Pfizer, du laboratoire MERIAL et des laboratoires CEVA Santé animale et Vétoquinol) car nous avons toujours eu comme principe d’offrir la gatuité pour les étudiants à nos EPU.

Professeur Jeanne Brugère-Picoux
Pathologie médicale du bétail et des animaux de la basse-cour
Ecole nationale vétérinaire d’Alfort
Docteur vétériniare M. Bernadac
Secrétaire général de la Société vétérinaire pratique de France

 

Articles dans la rubrique :

  • L’examen échographique a pris un essor considérable en médecine bovine et dépasse maintenant largement le simple examen de l’appareil reproducteur [1, 3]. Le principe de l’échographie repose principalement sur l’émission d’ultrasons à partir d’un émetteur, puis la réception de ces mêmes ultrasons, après (...)
  • Lorsque l’on examine un jeune bovin, quelques particularités sont à prendre en compte pour l’échographie des organes. Principalement, la taille de l’animal juvénile rend possible la visualisation de plusieurs organes abdominaux et thoraciques à l’aide d’une sonde échographique destinée à l’examen du (...)
  • L’examen échographique le plus couramment utilisé pour évaluer le système respiratoire est l’examen de la plèvre. A cause de la présence d’air dans les poumons, celui-ci n’est visible que lors d’affection (abcès adhéré à la plèvre, atélectasie...). Les voies respiratoires supérieures sont échographiées à (...)
  • Dans la cavité abdominale, différents organes peuvent être visualisés par échographie, du côté droit, du côté gauche ou encore en partie ventrale. Avant de réaliser une échographie, il est très important de pratiquer un examen clinique complet. Mais, dans plusieurs cas, cet examen est insuffisant pour (...)
  • Même s’il est peu utilisé en pratique courante pour le diagnostic des affections cardiovasculaires, l’examen échographique est une aide précieuse pour de nombreuses affections, notamment lorsque les signes cliniques sont peu évocateurs d’une affection cardiaque. Cet article a pour but de familiariser (...)
  • Les organes du système urinaire de la vache les plus souvent examinés par échographie sont les reins et la vessie. L’urètre est visible essentiellement au moment de la miction donc moins souvent observé. Les uretères sont observables surtout s’ils sont dilatés, donc au cours d’une affection. L’examen (...)
  • L’utilisation de l’échographie sur des trayons ou la glande mammaire lors de problèmes de traite ou de problèmes sur la glande mammaire permet dans beaucoup de cas de poser un diagnostic et parfois même un pronostic. L’examen visuel du trayon ou du quartier en cause ainsi que sa palpation minutieuse (...)
  • L’échographie est un outil complémentaire non invasif intéressant lors des affections de l’appareil myoarthrosquelettique. Les tissus mous peuvent être échographiés lors de traumatisme ou d’infection des tendons, muscles ou ligaments pour évaluer l’étendue des lésions, mais également pour identifier et (...)
  • Tous les facteurs pouvant entraîner un stress fœtal sont associés à une diminution de la viabilité du veau qui est évidemment dommageable pour l’éleveur. La détection de fœtus à risque lors de diverses affections des mères est importante surtout lorsque ces dernières ont une valeur moindre que le fœtus (...)

Restez informé...

Entrez votre e-mail :

News Letter

Pour se désinscrire : Cliquez ici